Site Officiel de la Ville de Saint-Affrique

ville de


Actualité




> Communauté de Communes du Saint-Affricain > Médiathèque

A l’occasion du mois du film documentaire et à l’initiative du Conseil Départemental de l’Aveyron et de sa médiathèque, La MISA et son réseau vous proposent :

- 2 projections

- 1 atelier mashup à Saint -Affrique

- 1 concours de pain

Les projections

 

  • Jeudi 7 novembre 2019 à 20h au Cinéma le Moderne (partenaire pour cette projection) à Saint-Affrique en présence de Federico Rossin, le programmateur du festival :

« Vers le Sud » un film de Johan Van der Keuken réalisé en 1981, 143 minutes.

30 avril 1980, Amsterdam. Le jour de la fête du couronnement, l'occupation d'un immeuble par des squatters provoque une confrontation avec la police. Puis le film part en voyage vers le Sud. Paris, la Drôme, les Alpes, Rome, le Caire jusqu'en Haute-Égypte. C'est le regard que porte Johan Van der Keuken sur l'émigration tant intérieure qu'extérieure : les pages d'un carnet de bord où s'inscrit l'obsession des lieux où chacun se projette.

Le cinéaste : Johan Van der Keuken fut photographe, critique de cinéma, artiste multimédia, féru de jazz, grand voyageur. Et, par excellence, cinéaste, emportant dans cet art ses autres passions au profit d'un regard tour à tour fraternel et cinglant.

Des processus de production artistique ou économique à la distribution des richesses ou des regards, le Néerlandais Johan van der Keuken a assigné pour tâche principale à son cinéma de suivre la circulation entre les êtres et les choses. Ce bouleversant colosse, infatigable expérimentateur du cinéma documentaire, né en 1938, est mort en 2001, à 63 ans. 

Le programmateur : Federico Rossin est critique, historien du cinéma et programmateur indépendant.

Entrée libre et gratuite

 

  • Samedi 16 novembre 2019 à 20h30 à la Salle de Fêtes de Saint-Rome de Cernon en présence de Guillaume Bordier, réalisateur. Projection assurée par « Mondes et multitudes »

2 films proposés :

« L’empreinte » un film de Guillaume Bordier 47 minutes

Réalisé en 2008, le film de 47 minutes suit une dizaine de travailleurs dans une boulangerie en Afghanistan. Douze heures par jour, chacun à son poste répète inlassablement les mêmes gestes sans plus même y penser. Dans ce grand ballet mécanique, la présence de la caméra va susciter leur curiosité et des réflexions sur le monde extérieur.

Le cinéaste : Guillaume Bordier est né en 1978 et vit dans le Lot. Il réalise des films documentaires et exerce différentes activités çà et là pour financer ses projets.

Une longue collaboration avec quelques amis, comme lui techniciens-cinéastes, leur a permis de mettre en place ensemble une organisation rudimentaire et collective de fabrication de films autoproduits.

Qu'il s'agisse des travailleurs d'une boulangerie en Afghanistan ou d'un ancien détenu lourdement condamné aux assises, ses films sont des tentatives de mettre en scène des rencontres et de les questionner au travers d'une expérience filmique particulière.

 

« Le pain » un film de Manoel de Oliveira 1959 24 minutes

Dans ce film produit pour la Fédération Nationale des Industriels Minotiers, Manoel de Oliveira décrit toutes les étapes de la fabrication du pain. Le processus de la fabrication du pain confère une dimension spirituelle à l’activité de l’homme et dessine un ample tableau de la société portugaise.

Le cinéaste : Né en 1908 à Porto, Manoel de Oliveira entre dans le milieu du cinéma en tant qu’acteur, notamment dans le premier film parlant portugais, La Chanson de Lisbonne. Ce jeune passionné de courses automobiles tourne son premier court-métrage Douro Faina Fluvial, en 1931. Ce documentaire muet sur des ouvriers travaillant sur les rives du fleuve qui traverse Porto est remarqué par la critique. De Oliveira continue de filmer sa ville dans un film pour enfants, adaptation d’une nouvelle de Rodrigues de Freitas, Aniki Bobo, en 1942. La dictature salazariste met toutefois un frein à ses élans artistiques et de Oliveira doit attendre la fin du régime pour recommencer à tourner des films. Grand lecteur, il adapte de grands classiques de la littérature portugaise, tels Amour de Perdition, Le Soulier de satin, Val Abraham (adaptation de Madame Bovary qui le fait connaître du public français) ou La Lettre (relecture de La Princesse de Clèves). S’entourant de collaborateurs et acteurs prestigieux (Paulo Branco comme producteur, John Malkovich, Catherine Deneuve, Michel Piccoli entre autres), Manoel de Oliveira se fait remarquer par des œuvres exigeantes et audacieuses. Tournant un film par an, ce grand homme est une véritable histoire du cinéma. En effet, celui que l’on a considéré comme le doyen des réalisateurs a vu le passage du muet au parlant, du noir et blanc à la couleur. En 2008, il reçoit une Palme d’Or à Cannes pour l’ensemble de sa carrière. Il décède à l’âge de 106 ans en 2015.

Il est aujourd’hui considéré comme le plus grand réalisateur de cinéma portugais.

Entrée libre et gratuite

L’atelier :

  • Mercredi 13 novembre de 15h à 17h « Atelier mashup » avec « Mondes et multitudes » sur inscription à partir de 8 ans

La Table MashUp est un outil singulier et innovant, qui permet la réalisation collective de courts-métrages en un temps record et de manière ludique !

Grâce à un des cartes placées sur la Table MashUp, les participants peuvent manipuler les images et les sons, et découvrir leur montage grâce à une projection en direct. On monte dans un sens, pour dans un autre, on enregistre des voix, et le récit prend vie !

Atelier gratuit

 

Concours en partenariat avec la mairie de Saint-Rome de Cernon

Dans le cadre du mois du film documentaire et de la projection qui aura lieu à Saint-Rome de Cernon, nous lançons un concours gratuit de pain maison réservé aux particuliers à partir de 6 ans.

  • Deux catégories : les 6-17 ans et les 18 et +
  • Il faut s’inscrire jusqu’au 12 novembre inclus auprès de la médiathèque ou de la mairie de Saint-Rome de Cernon.
  • Les pains seront à déposer le samedi 16 novembre le matin à la MISA de 10h à 12h et l’après-midi à Saint Rome de Cernon à la Salle des fêtes de 14h à 16h
  • Les résultats du concours seront donnés le samedi 16 novembre 2019 à 20h30 à la Salle des Fêtes de Saint-Rome de Cernon avant la projection.

Le règlement sera à disposition du public aux heures d’ouverture des structures à la Médiathèque Intercommunale du Saint-Affricain, Boulevard Aristide Briand 12400 Saint-Affrique, à la mairie de Saint-Rome de Cernon, 8 avenue de la Liberté, 12490 Saint-Rome de Cernon et sur le site internet de la MISA misa.cc-saintaffricain.fr

 

En marge

  • Jeudi 14 novembre 2019 le matin : Atelier mashup en direction des élèves d’une classe du lycée agricole de la Cazotte.

 

  • Festival Alimenterre : Comme chaque année une projection est organisée à la MISA

Vendredi 15 novembre à 17h30 « Les dépossédés » de Mathieu Roy 2018 76 minutes.

Les dépossédés est un voyage dans la réalité quotidienne des petits agriculteurs qui peinent à joindre les deux bouts. Dans un monde où l'agriculture industrielle règne en maître, la production d'aliments demeure l'une des professions les moins bien rémunérées de la planète. À mi-chemin entre le cinéma vérité et l'essai, ce film explore les mécanismes propulsant les agriculteurs dans une spirale de désespoir, d'endettement et de dépossession. Tourné en Inde, en République Démocratique du Congo, au Malawi, en Suisse, au Brésil et au Canada, et porté par des prises de vue magnifiques et des entrevues captivantes, Les dépossédés suit les migrations des paysans depuis leurs terres jusqu'aux chantiers de construction de mégalopoles.

Entrée libre et gratuite