Site Officiel de la Ville de Saint-Affrique

ville de


Découverte




> Découverte > La ville

La passerelle de Couat

Vendredi 28/12/2012

Depuis avril 2011, Saint-Affrique compte une passerelle piétonne qui relie le quartier de Couat et ses nouveaux lotissements au reste de la ville.

L’installation de la passerelle unit les quartiers du stade aux lotissements de Couat et facilite la circulation douce entre le centre-ville, les installations municipales et intercommunales (bassin nautique, stades, halte-garderie, Maison médicale, Ludomino) et les établissements scolaires.

Dans les esprits saint-affricains, la livraison de cette passerelle le 1er avril 2011 restera comme anecdotique.
Réalisée sur mesure et en un seul morceau (17t) par des constructeurs de l'Est de la France, la passerelle qui devait relier deux quartiers a engendré le plus gros embouteillage de la ville. En raison notamment d'une panne, le camion transportant la passerelle s'est coincé dans un virage sous le pont du chemin de fer et a bloqué toute la circulation une bonne partie de la journée ! La ville paralysée un 1er avril, les saint-affricains ont cru à un « poisson », à une plaisanterie, mais ont bel et bien constaté que personne autour du camion ne plaisantait ce jour-là.

Rapide flash-back sur l'installation de la passerelle de Couat
PASSAGE DU CONVOI EXCEPTIONNEL
Il avait été annoncé la traversée de Saint-Affrique par un convoi exceptionnel transportant l'un des éléments de la passerelle piétonne de Couat. Toutes les précautions et mesures avaient été prises par un bureau d'étude. Or, alors que l'acheminement de cet élément imposant n'avait posé jusqu'alors aucun problème dans son itinéraire routier, une panne du tracteur du véhicule a enlevé toute la mobilité sur l'arrière de la remorque. Le camion s'est donc trouvé immobilisé à l'angle du Boulevard Carnot et du Bd Clemenceau. Afin de permettre un plus grand rayon de braquage de cette remorque, un arbre a du être abattu par les agents des services techniques communaux. Il va sans dire que cet arbre sera remplacé. La réactivité des différents services communaux avec l'aide des services de l'Etat et de la Gendarmerie a permis de mettre en place une déviation afin que la circulation puisse être fluidifiée et que l'incident gêne le moins possible les automobilistes et les professionnels de la route. La responsabilité de l'entreprise convoyant la structure métallique de la passerelle sera engagée pour les frais occasionnés par cette situation qui n'a rien d'un canular en ce 1er avril

LA PASSERELLE DE COUAT EN PLACE
Après quelques déboires dans son acheminement, la structure principale de la passerelle de Couat a été installée mardi 5 avril au cours de l'après-midi.

CIRCULATION SUR LA PASSERELLE DE COUAT
La passerelle de Couat est ouverte à la circulation : en vertu de divers arrêtés et notamment celui de la règlementation de la vitesse sur les voies communales, la circulation est interdite à tout véhicule moteur (sauf les cyclomoteurs ayant leur moteur à l'arrêt).
La circulation des piétons et des cyclistes est autorisée, sous réserve pour les vélos de maintenir une faible vitesse pour ne pas mettre les piétons en danger y compris les personnes à mobilité réduite.
Des panneaux de signalisation sont installés aux abords de la passerelle pour que ces informations soient rappelées à chacun. Il va sans dire que les services de la police municipale et de la gendarmerie sont en mesure de faire respecter cette règlementation.

La passerelle mène ainsi les promeneurs vers la gravière, lieu aménagé en aout 2012 pour le loisir des saint-affricains. Lire en page Découverte de la ville.