Vous etes ici  : 
Accueil > Mairie > En lien avec vos élus > Cérémonie des Vœux aux associations, personnels et forces vives
Cérémonie des Vœux aux associations, personnels et forces vives

Publication le Vendredi 19/01/2018

Discours de M. Alain Fauconnier,
Président du Parc naturel régional des Grands Causses
Président de la communauté de Communes du Saint-Affricain, Roquefort, Sept Vallons
Maire de Saint-Affrique : 

 

"Madame la conseillère régionale, Monsieur le conseiller territorial, Monsieur le Sous-Préfet, Mesdames et messieurs les représentants des forces armées, de la gendarmerie et du SDIS, Mesdames et messieurs les responsables des établissements scolaires, Mesdames et messieurs les représentants du monde institutionnel, social et économique, Mesdames et messieurs les présidents et représentants d'associations locales et de clubs sportifs, Mesdames, Messieurs les Maires et élu(e)s du saint-affricain, Mesdames, Messieurs, Chers amis saint-affricains,

C’est un grand plaisir de vous retrouver si nombreux pour partager ensemble ce moment symbolique qui marque le passage vers la nouvelle année. Comme chaque année, cette cérémonie des vœux est l’occasion de faire une rétrospective et d’évoquer aussi quelques perspectives, je ne dérogerai pas à cette tradition.

2017 fût une année de grands bouleversements au niveau national. Ces bouleversements ne sont pas et ne seront pas sans conséquences sur notre quotidien localement. En effet, un nouveau Président de la République a été élu avec une nouvelle majorité. Ce Président a 40 ans. Certes l’âge est un état précaire mais indiscutablement c’est une nouveauté pour notre vieux pays. Son élection s’en est suivie d’un chamboulement général des grands partis traditionnels et de l’émergence d’un concept qui, jusqu’à maintenant, avait toujours échoué du « ni … ni » : « ni de droite, ni de gauche ». L’avenir nous dira ce qu’il va sortir de ce changement dans l’intérêt du pays. Nous pouvons que souhaiter un succès pour cette nouvelle aventure. Reste toutefois quelques mesures qui ne peuvent que nous inquiéter, mais l’avenir nous dira.

2017 fût pour notre communauté de communes une année curieuse où les 7 communes des Sept Vallons ont rejoint notre communauté de communes saint-affricaine et 3 d’entre elles en sont reparties au 31 décembre 2017. Cet exercice était un engagement de la CDCI qui a été respecté, même si personne n’avait imaginé les innombrables problèmes d’ordre institutionnels que cela pouvait poser. 

 Pour ce qui est de la commune de Saint-Affrique, les travaux des différentes études engagées arrivent maintenant à leur aboutissement. Mais nous en reparlerons sur 2018.
A ce sujet, je voudrais rappeler que nous ne sommes pas restés inactifs. Le Parc a été missionné à l’échelle de la Sorgues et du Dourdou pour un PAPI (Plan d’Actions et Prévention des Inondations). Le SIAH a également été missionné pour l’élaboration d’un Plan Pluriannuel de Gestion (PPG). Ces deux outils, longs à mettre en place, nécessitant des études diverses, sont incontournables pour bénéficier des aides de l’Etat et de l’Agence de Bassin dans les aménagements futurs sur nos rivières.

2017 a vu l’ouverture de la Maison de l’Education Populaire au-dessus de l’école Caussat. Certains regardaient cette initiative avec curiosité et quelquefois perplexité. Quel était l’objectif ? Mettre sous un même toit le maximum d’associations de toutes natures dans une situation de confort afin de faciliter l’engagement associatif bénévole, et surtout faire en sorte que ceux qui ne se connaissaient pas puissent se rencontrer, se découvrir, échanger et s’entre aider. La collectivité a mis les moyens en personnel dans ce même esprit : aider les bénévoles. Je sais, qu’à quelques exceptions près, tout le monde est ravi du confort dans lequel se déroulent ces activités et des services qui sont offerts.
Fin 2017, la collectivité a pris une décision qui a fait le « buzz » au niveau national : la gratuité totale du stationnement en ville, soit plus de 1 000 places dans l’épicentre de Saint-Affrique qui est, une fois encore, à contrecourant des modes et des facilités. L’objectif pour nous reste d’aider au maximum le commerce local, les activités de centre-ville, en évitant de pénaliser les clients ou les usagers. Il reste bien entendu à veiller à ce que la zone bleue soit respectée, et je ne doute pas que les saint-affricains feront les efforts nécessaires et utiliseront à plein le centre-ville pour leur activité.
Fin 2017, les saint-affricains ont eu la chance de découvrir une ville particulièrement décorée et animée dans le cadre de la première édition des Fééries Saint-Affricaines, instants fédérateurs nés de l’énergie des acteurs associatifs et de celle des élus. Le succès de cette première édition a été possible grâce à l’investissement des bénévoles de la Salmanacoise, les agents des services techniques, des sports, de la jeunesse, de Saint-Affrique Dynamique et la contribution d’associations locales (le comité des fêtes, Far West Dance, l’association Coïncidence, le club Photo). Il est à noter que tout cela s’est fait dans un laps de temps extrêmement réduit et le résultat en est d’autant plus remarquable. C’était une première qui sera suivie l’an prochain où nous aurons le temps de mieux préparer les choses pour des illuminations encore plus féériques.

L’année 2017 a été marquée bien entendu par un évènement majeur pour notre collectivité : l’installation à Saint-Affrique de 5 jeunes médecins. Cela démontre l’attractivité de notre ville dans le domaine médical en particulier.
Ces installations ont été rendues possibles par le souci des médecins déjà implantés de prévoir leur remplacement et un travail de la collectivité pour répondre rapidement aux besoins dans la Maison Médicale actuelle, dans l’attente d’un projet plus ample dans l’avenir. Nous avons donc réussi en 2 mois, à reconfigurer la Maison Médicale actuelle en créant un nouveau cabinet. Tout cela a été fait sans cesser l’activité ; que les médecins, les usagers et les entreprises en soient remerciés. Je voudrais donc dire combien nous sommes heureux de recevoir ces nouveaux médecins qui pour certains d’entre eux ont, certes une attache avec le territoire, mais qui pour tous, au-delà de leur projet professionnel ont fait un projet personnel de vie. Je suis sûr qu’ils ne seront pas déçus de la qualité de vie de ce territoire où il y a tout : certes un hôpital et ça c’est essentiel, mais une multitude d’associations dans tous les domaines, des équipements sportifs et culturels modernes, efficients au même titre que ce que nous pouvons trouver dans des grandes villes. Ici, il y a tout, il ne manquait donc que vous.

2017 a également été l’occasion d’améliorer la démocratie participative en structurant la vie des quartiers et que les habitants soient en relation directe avec la mairie. C’est avec plaisir que nous avons vu une participation citoyenne forte.

Enfin, 2017 a été aussi pour notre collectivité, comme pour tant d’autres, une année difficile financièrement ; les réductions drastiques de nos ressources, l’impact des inondations de 2014, la fin des emplois aidés va durement nous impacter et les personnels qui ont été déjà beaucoup sollicités, obligent à rivaliser d’ingéniosité pour maintenir les services attendus par notre population. Mais malgré cela, j’entends que nous gardions le cap et que nous nous inscrivions à l’avenir dans la continuité de cette politique qui a construit les atouts de notre Ville et permis son développement harmonieux.

2018 se caractérisera par une ville en chantier. Quand je dis en chantier, c’est dès à présent, pour prévenir des travaux importants sur les voiries du centre-ville. Nous voulons une ville moderne, attractive où il fait bon vivre. L’ilôt voltaire et ses accès seront pendant plusieurs mois en chantier avec des nuisances éventuelles pour les riverains (700 000 €). Ce chantier consistera, comme dans la rue des Tendes et dans le secteur de Caylus (500 000 €), à l’enfouissement des réseaux secs, des réseaux humides et des séparatifs qui aujourd’hui dénaturent nos façades et causent à chaque séquence pluvieuse de vrais désagréments.
S’ajoutera à ce secteur le démarrage des travaux du réseau de chaleur qui pendant toute l’année 2018, et une partie 2019, impactera fortement la voirie et les trottoirs sur plusieurs kilomètres en centre-ville. Je ne reviens pas sur ce projet donné en exemple au niveau national pour une petite ville comme Saint-Affrique, dont l’investissement porté par la SEML Causse Energia est de plus de 5 millions d’euros.

2018 verra également la maîtrise foncière sur le secteur de la Gare aboutir. La déclaration d’utilité publique a été approuvée par la préfecture et cette procédure, certes longue, suit son cours et devrait aboutir à l’automne.Ceci ne nous empêche pas dès à présent d’anticiper et de prendre les contacts et les conseils nécessaires pour que le moment venu, les investisseurs soient en capacité de démarrer les projets de ce quartier. Le projet est d’y créer de l’habitat, déplacer la trésorerie, la future maison de santé pluri professionnelle et quelques commerces. A proximité, dans le bâtiment de l’ancienne Gare, sera hébergé le futur centre social en partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales pour l’aide aux familles, l’aide à la parentalité, l’aide aux devoirs ou encore l’aide à l’accès à la culture. Le bâtiment sera réaménagé pour en faire un lieu symbolique du vivre-ensemble.

Je tiens à attirer votre attention sur les 3 prochaines semaines où se déroulera le recensement de la population. C’est un évènement majeur pour nous et j’invite la population à s’investir dans sa réussite, d’autant que pour la première fois l’informatique va être utilisée.

Pour ce qui est de la communauté de communes, en 2018, la zone du Mialaguet à Vabres verra le jour. Cela permettra à un certain nombre d’entreprises en attente d’enfin réaliser leurs investissements. Bien sûr, je voudrais remercier les entreprises et les artisans commerçants qui œuvrent depuis parfois de nombreuses années, contribuant ainsi à la vie et à l’attractivité de notre territoire.

La communauté de communes, au 1er janvier a pris la compétence ALSH et ludothèque. Dans un premier temps sur 4 sites : Saint-Affrique, Vabres, Saint Rome de Cernon, Coupiac mais également prochainement Roquefort / Tournemire. Ce choix compliqué, compte tenu des différences de pratiques, était devenu incontournable pour répondre au mieux aux besoins du territoire et aux demandes notre financeur : la Caisse d’Allocations Familiales.
Reste bien entendu l’abattoir. J’aurai tendance à dire que très probablement, c’est la dernière fois que nous en parlons. Cet outil essentiel pour le territoire a été sauvé par une volonté politique farouche pour conforter une filière majeure sur le territoire : les ovins dans le premier département moutonnier de France. Il y a un an, nous étions à 500 tonnes annuel. Aujourd’hui, nous sommes sur le rythme de 5 000 tonnes annuel (moitié ovins, moitié bovins). Ce défi a été possible, et je veux le redire là publiquement, grâce à l’engagement d’un saint-affricain : Jacques Poujol qui, à côté de la collectivité, a amené les investissements indispensables pour moderniser cet outil et en faire un outil moderne et donné en exemple puisque dernièrement, des étudiants vétérinaires sont venus visiter cette structure. Ce sont 50 emplois qui ont été sauvés ou créés sans parler des nombreux emplois indirects sur la zone. Enfin, concernant la situation de notre hôpital, je peux vous annoncer qu’une étude est en cour sur l’hypothèse d’un hôpital médian. Elle sera rendue avant l'été. Votre maire, qui préside le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) est impliqué avec les autres élus de notre bassin de vie sur ce dossier. Au passage, je vous informe que le centre hospitalier accueillera prochainement un professeur d’urologie de Montpellier pour des consultations hebdomadaires. 

 Je souhaite dire quelques mots sur l’engagement de mes conseillers communautaires, communaux et les membres du CCAS. Bien entendu nous effectuons des choix, nous sommes là pour ça, et nous prenons des décisions importantes en commun, mais ils sont aussi présents au quotidien que ce soit lors de manifestations ou de réunions de travail. Je remercie tous les élus pour leur disponibilité, leur engagement, leurs initiatives et la qualité de leur travail. Je joins à ces remerciements leurs proches, qui acceptent ces absences nécessaires pour servir l’intérêt général. Pour leur efficacité, leur disponibilité et leurs initiatives, quelques soient leurs postes, je remercie le directeur général des services, les chefs de service et les agents des collectivités. Ils assurent des missions essentielles de service public de proximité dans des conditions parfois difficiles. Quelques soient les domaines d’activité et de responsabilité relevant des missions de la commune, je souligne la qualité du travail étroit et efficace entre les élus, les différentes commissions municipales, les agents des services de la commune et des services extérieurs. Ce travail permet d’aboutir à des résultats très satisfaisants et appréciés par la population.
Je remercie la Gendarmerie nationale et les sapeurs-pompiers de Saint-Affrique pour leur travail efficace relevant de leurs missions de prévention, de protection et de secours au service des saint-affricains. J
e félicite également tous ceux qui entreprennent pour créer et pour développer des activités économiques, sociales, culturelles, sportives, festives, en faisant preuve de beaucoup d’initiatives, et en obtenant des succès remarquables.
J’adresse également des remerciements à l’Etat, au Conseil Régional, au Conseil Départemental, à la Caisse d’Allocation Familiale, aux bureaux d’études et aux entreprises, ainsi qu’aux élus et agents des syndicats intercommunaux car, sans leur concours et leur partenariat, il est évident que toutes les actions et projets évoqués ne pourraient pas être tous réalisés.
Je souhaite la bienvenue et une parfaite intégration aux nouveaux arrivants sur la commune.
Je remercie l’association Coïncidence pour ce flashmob, les 19 stagiaires de The Village qui ont contribué à vous accueillir et l'équipe de la restauration centrale, pour le buffet qu'ils nous ont préparé.
Je vous invite à prolonger cette soirée autour de ce beau buffet et en musique. Je renouvelle tous mes souhaits afin que ces projets intercommunaux, municipaux ou associatifs soient une réussite et qu'ils viennent encore étoffer l'image et le plaisir que nous avons à vivre ensemble à Saint-Affrique.

Je compte sur vous pour nous appuyer et nous aider à réussir."



defaut
Allocution de M. le maire Alain Fauconnier, président de la Communauté de communes  
  • Allocution de M. le maire Alain Fauconnier, président de la Communauté de communes   Les élus  Une assemblée composée des membres des associations, des forces vives et des agents de la collectivité ( mairie et Communauté de Communes)  L'assemblée des invités présents  Cette année encore, les agents municipaux de la cuisine centrale ont préparé le buffet avec brio et originalité  Ouverture des vœux en musique  Danse avec Coïncidanse et The Village 
Les élus 
Une assemblée composée des membres des associations, des forces vives et des agents de la collectivité ( mairie et Communauté de Communes) 
L'assemblée des invités présents 
Cette année encore, les agents municipaux de la cuisine centrale ont préparé le buffet avec brio et originalité 
Ouverture des vœux en musique 
Danse avec Coïncidanse et The Village 
MAIRIE de Saint-Affrique

1 place de l'Hôtel de Ville,  12400 Saint-Affrique
tel : 05 65 98 29 00 - fax : 05 65 49 02 29

Horaires d'ouverture
du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30
interagissez
Adresse e-mail*:
Nom Prénom*:
Description:
Les champs en noir sont obligatoires, ceux en gris non obligatoires.
Votre adresse e-mail doit être valide pour pouvoir vous contacter.
Cliquez sur 'voir avant envoi' pour vérifier votre saisie...

Vos données personnelles seront conservées une quinzaine de jours le temps de traitement de votre message.
 
© Copyright ville de Saint-Affrique 2012 - Mentions légales
Actualité
Agenda
Cinéma
Météo
Quoi de neuf
Découverte
La ville
Maison de la mémoire
Personnages
Jumelage
Un monde de Marionnettes
Nouveaux arrivants
Infos Pratiques
Vos démarches
Plan de ville
Les marchés
Recherche
Accès ville
Hébergement
Où se garer?
Informations Pratiques
Mairie
Contact
En lien avec vos élus
Conseil Municipal
Services municipaux
Marchés publics
Publications
Bouger
Culture
Associatif
Initiatives
Les salles
Animations
Sport
Equipements sportifs
Centre équestre
Cadre de vie
Environnement
Développement durable
Stationnement et circulation
Propreté de la ville
Travaux et aménagements
Urbanisme
PLU – PPRI
Construire à Saint-Affrique
Concertations et enquêtes publiques
Actualité
Grands projets
Publications
Eau et assainissement