Site Officiel de la Ville de Saint-Affrique

ville de


Bouger




> Bouger > Culture

Grâce à la détermination d'une poignée de bénévoles de l'association ROSA, la musique d'un orgue retentira de nouveau dans l'église de Saint-Affrique.

Créée en 2018 par un groupe de passionnés, l'association ROSA, Renouveau des Orgues de Saint-Affrique, oeuvre depuis de nombreux mois pour redonner à l'église un orgue digne de ce nom.

Le précédent datait de la dernière reconstruction de l'église* et affichait un mauvais état.
"Nous avons commencé à rechercher sur e-bay des pièces de rechange et notamment un triple clavier, rapportait mardi matin  le vice président, Christian Viguier lors d'une visite de l'église avec M. le Maire Sébastien David et Guillaume Bessière, adjoint au Patrimoine, aux côtés de deux autres bénévoles de ROSA, Raymond Lafon et Francis Puech.

Remplacer un orgue de 3T est une aventure pour ne pas dire un challenge. Mais c'était sans compter sur la détermination et l'énergie déployées par les bénévoles emmenés par leur président Mathieu Delmas.
Au vu du budget conséquent nécessaire pour l'acquisition d'un orgue neuf, le président de ROSA qui travaille sur le sol britannique, a vent de nombreuses églises déconsacrées en Angleterre : il émet l'idée de rechercher un orgue d'occasion. Cet instrument à vent qui viendra résonner dans les nefs de l'église de Saint-Affrique en 2021, dormait depuis 2010 à Gloucester, ville du sud de l'Angleterre.

C'est donc au prix d'une énergie sans faille et de quelques imprévus devenus aujourd'hui des anecdotes, que l'instrument à vent de 7.5 Tonnes a franchi la Manche pour rejoindre l'Aveyron.
Courant de l'année prochaine, un facteur d'orgue s'attelera à raccorder les nombreux tuyaux de cet instrument fabriqué en 1913 par Norman & Beard, manufacture d’orgues du Royaume Uni, pour lui redonner une nouvelle jeunesse. Sur ce point précis,  Christian Viguier concilie la technologie et la tradition, en pianotant sur son ordinateur et associant de façon numérisée les tuyaux récupérés de l'ancien orgue pour venir compléter l'instrument de Gloucester : "Traditionnellement, c'est un soufflet qui vient pousser l'air dans les différents tuyaux de l'orgue. Autrefois, une personne activait ce soufflet". Aujourd'hui, c'est bien différent et demain," l'air remontera dans une boite numérique vers un boitier qui ouvrira des contacts électromécaniques et permettra ainsi à l'air de circuler dans les tuyaux" complètait le vice-président de ROSA, et ce, pour émettre des tonalités symphoniques à destination des mélomanes et des fidèles.

L'installation en lieu et place de l'ancien orgue avec les claviers situés au 1er étage, est prévue pour 2021 avec l'assistance des agents des services techniques de la commune de Saint-Affrique.

 

* l'église de Saint-Affrique a été reconstruite pour la 5e fois entre 1894 et 1905.